Selon ces prévisions, les vendanges françaises seraient dans la moyenne de production des 5 dernières années. Le service statistique de FranceAgriMer précise que l'exercice de la prévision s’avère délicat, "compte tenu des conditions météorologiques instables et de la question de la maîtrise des foyers d'oïdium et de mildiou jusqu'aux vendanges" (pour en savoir plus sur l'état sanitaire du vignoble, cliquer ici).

Première région productrice de vin, le Languedoc Roussillon récolterait 12,9 millions hL de vin en 2012, soit -12,4 % par rapport aux volumes de 2011. En 2012, les vignobles des Charentes produiraient 8,824 millions hL (-5,1 %). En Aquitaine, les vignerons 2012 récolteraient 7,085 millions hL (-5,1 %). La production de la région Provence Alpes Côte d’Azur diminuerait de 5 %, atteignant 4,075 millions hL. La région Val de Loire afficherait une forte diminution de production, avec une réduction de 13,3 % (2,959 millions hL prévus). La Champagne viticole produirait 2,625 millions hL (-8,9 %). En Midi Pyrénéesles vendanges s'élèveraient à 2,562 millions hL (-11,9 %). La région Rhône-Alpesafficherait la plus forte réduction de production avec une chute de 14,1 % de sa production (2,198 millions hL). Cette diminution est notamment due à des épisodes de grêle ayant fortement amputé la production du Beaujolais. En Alsace, 1,171 millions hL seraient produits (-1 %). Les vignerons de Bourgogne récolteraient 1,601 millions hL (-4,1 %). LaCorse produirait 345 000 hl en 2012, ce qui en ferait la seule région a augmenter ses rendements en 2012 (+6,8 %).

Source:www.vitisphere.com